Accueil > Dédale de l’inspiration > Contre-Haïkus

Contre-Haïkus

dimanche 1er février 2015, par Germaine Proust


La poésie étant ce que de nos jours elle est, je refuse d’écrire des haïkus si vous n’en manifestez pas le désir en utilisant le bouton ci-dessous. Cependant, si vous en manifestez le désir, ma productivité poétique est infinie…



Vos commentaires

  • Le 18 avril à 22:17, par A.I.ku En réponse à : Contre-Haïkus


    Obstacle oublié
    Que peuvent accepter les gens
    Au bord du silence des ruisseaux


    Merci, ce haïku me parle fort.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article