Accueil > Dédale des écrits

Dédale des écrits

Dernier ajout : 13 mars.

Cette rubrique est celle de la plupart des ensembles de générateurs constituant la part dynamique et infinie de l’hyperfiction La Disparition du Général Proust. Leurs textes sont destinés à des spectacles ou des installations.
Le logiciel de génération automatique a été réalisé, à partir des théories linguistiques de Jean-Pierre Balpe par Samuel Szoniecky avec le soutien de Digitalarti.

Articles de cette rubrique

  • Rachel conçoit son roman comme un ensemble de liens entre ses textes et non comme un texte linéaire figé. Chacune de ses pages possède une forme d’autonomie tout en faisant partie d’un ensemble organisé. De plus, elle joue à la limite de l’absurde sans que ses textes le soient vraiment : le réalisme joue ainsi sans cesse avec l’imaginaire.
    Une autre page du roman de Rachel

  • Fatigué par la nécessité de renouveler des vœux à des occasions diverses, Ronald Cline a décidé de créer un générateur de vœux libres de droits que chacun peut utiliser à n’importe quelle occasion… Évidemment pour respecter les conventions, il faut commencer par quelque chose comme : pour l’année… je vous souhaite : … Vous pouvez aussi faire votre choix !
    Un desiderata bistre et affreux
    Une ivresse
    Une solidage mécanique et entremêlée
    Une exaltation renversée et compliquée ou vraisemblable
    Une (...)

  • Production de poèmes s’efforçant de jouer et, ainsi, d’imiter, en s’emparant partiellement de ses textes les poèmes de Stéphane Mallarmé.

    Un autre poème de la série Imitation de Mallarmé

  • Il ne recherchait rien rien d’autre que ça
    Les mêmes signes n’ont pas toujours le même sens
    Tout signe travestissait et désigne
    Les choses se défaisaient seules
    Le soleil écrase la campagne
    à chacun son rêve
    Un autre Poème pour Françoise

  • Poursuivant sa démarche artistique sur le corps, l’artiste ORLAN a créé un robot à son image, l’ORLANOÏDE avec lequel elle compte dialoguer en public. Pour cela, elle m’a demandé de créer un générateur de questions que cet avatar pourrait lui poser. Parfois, l’ORLANOÏDE cite ORLAN, bien sûr en majuscules.
    Nouvelles questions de l’Orlanoïde
    <