Accueil > Dédale des écrits

Dédale des écrits

Dernier ajout : 11 octobre.

Cette rubrique est celle de la plupart des ensembles de générateurs constituant la part dynamique et infinie de l’hyperfiction La Disparition du Général Proust. Leurs textes sont destinés à des spectacles ou des installations.
Le logiciel de génération automatique a été réalisé, à partir des théories linguistiques de Jean-Pierre Balpe par Samuel Szoniecky avec le soutien de Digitalarti.

Articles de cette rubrique

  • On n’arrive pas au vrai sans les principes fondamentaux qui embrassent l’ensemble de la réalité. Les hommes débarquèrent ensuite des touffes de feuilles, losangées, vert-bouteille ; au milieu s’élevait une baguette au bout de laquelle tremblotait un grand as de coeur, aussi vernissé qu’un piment. Pour se délivrer des tiques, Dajan et Azaan battaient les arbres... Les pointes des menthes dégouttelaient de rosée. L’air était bleu — au ciel seulement se cabraient des troupeaux... Au sein des bosquets (...)

  • EndoTexte 8 Vidéos faisant partie de la série des EndoTextes par Rachel et Pierre Charlus.
    Les EndoTextes de Pierre et Rachel sont tous sur Youtube. Pour y accéder, il suffit de demander EndoTexte dans Youtube.

  • Un début possible

    16 janvier 2020, par Jean-Pierre Balpe

    Divers participants à Un Monde Incertain se sont regroupés pour imaginer la génération automatique de débuts de romans autour des thèmes de la pluie, de l’intérieur, des dialogues et des relations interpersonnelles.
    Un autre début de roman possible

  • Ce récit possible d’Un Monde Incertain est né du consensus de tous les auteurs participant à ce projet qui se sont entendus pour le définir sur les thèmes : beau temps, promenade, causse, mémoire, souvenirs…
    Un autre récit collectif

  • Les poèmes lyriques de Maurice Roman sont une version générative réalisée bien plus tard que ses premiers poèmes lyriques écrits autour de ses dix-sept ans mais dont il a essayé de garder l’esprit, la variété et la richesse.
    Un nouveau poème lyrique (juste un peu de patience)